JDF #660 : Du sol au la : de la plante à la mélodie

Jardins de France #660 : Du sol au la : de la plante à la mélodie

Prix public : 12 euros
Prix adhérent : 10 euros

C‘est au plus grand écrivain français du XIXe siècle, Victor Hugo, que nous devons cette sublime citation : « La musique exprime ce qui ne peut être dit, et sur quoi il est impossible de rester silencieux. »

Rester silencieux ? Vous n’y pensez pas ! Le Grand Angle de ce numéro vous présente un focus ludique sur les plantes, cultivées ou non, à partir desquelles l’Homme, depuis la nuit des temps, fabrique ses instruments de musique. Des instruments qui, du plus rudimentaire au plus élaboré, lui ont offert la première des libertés : mêler ses propres sons à ceux de la nature, communier avec l’univers en s’affranchissant des contraintes de culture et de langage !

Plus simplement, le modeste musicien que je suis aime à dire, avec Grégoire Lacroix : « J’ai toujours une pensée émue pour l’arbre dont on a pris le bois pour faire ma guitare. »

Si la musique est là pour émerveiller nos sens, dans une autre partition, c’est également le cas des tannins comme l’écrit avec talent Marc-André Selosse dans son ouvrage : « Les goûts et les couleurs du monde », dont nous nous faisons l’écho dans cette même rubrique.

Rien de tel qu’un bon petit plat fait maison pour nous remonter le moral en cette période de reconfinement. Les grands chefs redoublent de créativité pour nous livrer leurs recettes toutes plus appétissantes les unes que les autres. C’est le cas de Samuel Albert. La médiatisation des grands noms de la gastronomie française a un effet très positif sur l’ensemble de la filière en la « tirant par le haut », ce qui accroît son attractivité auprès des jeunes.

Connaissez-vous l’Aronia ? Moi, non. Raison de plus pour lire le passionnant article de Jean-Luc Tschabold. Vous y découvrirez les grandes vertus de cette petite baie dotée d’un pouvoir antioxydant surpassant de loin, paraît-il, celui des autres baies. À la première occasion, il faudra aussi goûter à ce vin d’Aronia. À votre santé !

Toujours dans le même registre de la santé par les plantes, ne manquez pas le plaidoyer de Loïc Bureau, docteur en pharmacie : « Mauvaises herbes et herbes folles ». Il faut que le jardinier se recycle. Puisque la santé est au fond du jardin, changeons notre regard sur les adventices et apprenons à les récolter avec soin au lieu de les détruire. La revanche des simples. À quand une section dédiée à la santé par les plantes à la SNHF ?

Bonne lecture à toutes et à tous !

Dominique Douard, Président de la SNHF

10.0012.00

Effacer
UGS : ND Catégorie :

Description

Jardins de France #660 : Du sol au la : de la plante à la mélodie

Prix public : 12 euros
Prix adhérent : 10 euros

Additional Information

groupe aucun
Titre Jardins de France #660
Auteur(s) Collectif
Éditeur Société Nationale d'Horticulture de France
Date de publication Décembre 2020
Lieu Paris
Langue français
Nombre de pages 1 vol. (80 p.)
Poids 0.300 kg
Dimension 21 x 29.7 x 1 cm
Support Livre
ISBN/ISSN 0021-5481
Prix 12 EUR
Public Tout public
Poids 0.300 kg
Dimensions 21 × 29.7 × 1 cm
Adhérent

non, oui

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “JDF #660 : Du sol au la : de la plante à la mélodie”

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

quatre × cinq =

Vous aimerez peut-être aussi…